ABC du travailleur by Edmond About

By Edmond About

Edmond approximately, l'auteur entre autres de L'oreille cassée, a publié cet ABC d'économie politique en 1868. Il est rédigé à l'intention de l'homme de los angeles rue qui cherchait à comprendre les questions économiques. Sa présentation de los angeles creation, du salaire, de l'épargne et du capital reste une bonne creation encore aujourd'hui.

Extrait de l'introduction de l'auteur :

« Il y a quatre ou cinq ans, les hasards de l. a. vie me mirent en correspondance avec un groupe de travailleurs parisiens. Ils n’étaient guère plus de soixante-dix, mais chacun représentait un corps de métier, et l’on devinait derrière eux toute une armée de camarades. Je n’en ai pas vu un seul face à face : ils m’écrivirent, je leur répondis une lettre assez longue qui courut les ateliers, puis l’un d’eux, qui semblait exercer une certaine autorité par sa droiture et ses lumières, m’adressa une proposition qui peut se résumer ainsi :

« Voulez-vous lier avec nous une amitié solide et sturdy ? Rendez-nous un carrier que ni nos orateurs, ni nos publicistes en titre n’ont jamais tracké à nous offrir. Publiez un petit livre qui nous apprenne en quelques heures de lecture tout ce qu’il nous est imperative de savoir. »

Show description

Read Online or Download ABC du travailleur PDF

Best french_1 books

Appelle-moi Stendhal

Chacun le sait, tout ce qui s’est écrit sur los angeles mort d’Henri Beyle, alias Stendhal, relève de l’invention. Même son cousin Romain Colomb a biseauté les cartes. Même Mérimée, ami de longue date, a cherché le scandale en déformant les faits.
L’événement a pourtant ecu un témoin direct, Joseph Lingay. Éminence grise de los angeles monarchie de Juillet, cet élève de Fouché, qui se disait « le plus corrompu des corrupteurs », régnait sur les fonds secrets and techniques de cinq ministères. Il en healthy ainsi profiter Gautier, Nerval, Heine. Et, citadel de son pouvoir, il était sur le aspect en mars 1842 d’envoyer à l’Académie son cher Stendhal, avec qui il avait partagé plus d’un plaisir.
Tous les deux, d’ailleurs, sortaient d’un bordel le soir où, foudroyé par l’apoplexie, l’écrivain manqua s’écraser sur le pavé parisien. Dans les heures, les jours suivants, Lingay s’employa à assurer sa légende, en s’aidant d’Old Nick, le découvreur de los angeles Chartreuse, du jeune Gobineau, extremely rallié à l. a. reason de Mathilde de los angeles Mole, et de Balzac, pas des plus rigoureux quand il y allait de l’argent.
Parce qu’il a pu consulter les carnets secrets and techniques de Lingay, réputés perdus, et un inédit de Gobineau connu du seul Aragon, Gérard Guégan s’est autorisé à tutoyer l’Histoire le temps d’une dernière valse. los angeles dernière valse du romantisme. Les femmes y sont audacieuses et les hommes brillants.
C’est l. a. vie. los angeles vraie. l. a. belle.

Psychothérapies ordinaires

Remark rendre compte du travail de psychothérapie et de cette psychothérapie particulière qu´est los angeles psychanalyse ? remark rendre compte de ces univers théoriques si complexes, de ces galaxies de pensées, démotions échangées et tues, de ces moments d´exaltation, de profond désarroi, de rire ou d'ennui que psychothérapeute et sufferer échangent, évitent, parlent ?

Extra resources for ABC du travailleur

Example text

Que lui manque-t-il pour exercer son talent d’une manière utile aux autres et à lui-même et faire une petite fortune dans l’agriculture ? Deux conditions indispensables : 1° un prêteur qui lui confie une terre à cultiver ; 2° un deuxième prêteur qui lui avance le capital requis pour l’exploitation de sa ferme. Si l’on ne lui prête rien, ou si l’on ne lui prête qu’un des deux instruments, soit la terre sans le matériel d’exploitation, soit le matériel d’exploitation sans la terre, son bon vouloir et son talent seront à jamais paralysés.

Depuis ma redingote des dimanches jusqu’à l’éducation de mes enfants, j’ai tout payé par le travail. » Il n’y a pas un meuble dans l’étroit logement qui ne lui rappelle un coup de collier, quelques mois de privations, une épargne longue et patiente. La femme, qui a collaboré vingt ans avec cet honnête homme, est encore plus fière que lui. Les enfants sont respectueux et reconnaissants. Elevés à si bonne école, ils travaillent, ils économisent, ils commencent à rembourser la dette de leur éducation.

La nature réclame à toute heure les éléments dont notre corps est fait ; notre existence n’est qu’un emprunt militant, continu, renouvelé sans cesse : on ne saurait coter assez haut cette belle industrie médicale qui protège l’être humain contre tout un monde conjuré. Parmi les hommes que vous connaissez, en est-il beaucoup que la science n’ait au moins une fois dérobés à la mort ? Partez de là, et dites si le médecin est un plus piètre producteur que l’ébéniste ou le tailleur de pierres ? J. J.

Download PDF sample

Rated 4.52 of 5 – based on 49 votes